Conférences Naturally 2020

Compte tenu du report du salon, le programme ci-dessous va être modifié. Le nouveau programme sera mis en ligne très prochainement.

Retrouvez la salle de conférence au bout de l’allée G.
Les conférences sont gratuites.

La Nature au service de notre santé (tous les jours à 12h00)

Vendredi 18 septembre : Mycothérapie : les champignons thérapeutiques au service de votre santé – Nicolas LAGOUEYTE

Les champignons sont l’un des Trésors de la Nature. Ils sont connus depuis longtemps pour être à la fois immunomodélateurs, adaptogènes, anti-inflammatoires et immunostimulants. Contenant plus de 150 composés bio-actifs dans leur structure, ils contribuent à maintenir et rétablir la Santé d’une façon totalement naturelle. Lors de cette conférence, Nicolas Lagoueyte présentera les bienfaits des champignons médicinaux, dans quels cas et comment les utiliser au quotidien afin de maintenir l’homéostasie, c’est à dire l’équilibre dans le corps. Il abordera les multiples bienfaits de la mycothérapie dont l’application est très large et va de la prévention à l’accompagnement thérapeutique dans diverses pathologies (notamment l’oncologie intégrative).

Globe-trotteur depuis l’âge de 22 ans, passionné d’Ecologie de Nutrition et de Médecines Traditionnelles et Complémentaires, Nicolas Lagoueyte se forme à la Phytothérapie, la Mycothérapie, à la Microbiologie et se passionne pour les fermentations naturelles, les bactéries lactiques (probiotiques). Apres 10 années d’Agroécologie et de Biodynamie dans sa Ferme au Pays Basque en polyculture-élevage, maraichage, traction animale, blé-farine-pain (Briscous), il décide de partir plusieurs années en Asie et Amérique du Sud explorer le domaine de la Phytothérapie tropicale, la Mycothérapie et la Microbiologie. En outre, il se spécialise en immunologie, microbiologie, nutrition, et oncologie intégrative toujours dans le respect des lois naturelles du vivant.

Samedi 19 septembre : La Naturopathie au service de la santé/vitalité authentique – Christian BRUN

La naturopathie au service de la santé/vitalité authentique, est une hygiène de vie calquée sur notre physiologie et son objectif est de rester en bonne santé grâce à des moyens naturels. Ce n’est pas une médecine au sens où on l’entend actuellement. Durant cette conférence, rythmée par le bons sens et la logique, Christian BRUN, professeur de Naturopathie depuis plus de 45 ans, rappellera les fondamentaux de cette pratique tels qu’édictés par Pierre-Valentin Marchesseau (1911-1994), père de la naturopathie contemporaine en France dont il a été l’assistant et le collaborateur durant plus de 6 ans.
Il convient d’aider l’organisme à s’auto-épurer quand celui-ci est malade et/ou à respecter les lois spécifiques à notre espèce : c’est « l’art » du naturopathe qui grâce à l’aide de 10 agents naturels (aliments, air, exercices, eau, plantes, … ) pour favoriser le retour à des conditions favorables à un milieu spécifique et de permettre à la force vitale de se manifester librement dans le but d’une auto-guérison. 
Dans ce sens, le naturopathe ne soigne pas, il aide, il développe la force vitale et c’est le corps lui-même qui se guérit s’il est malade. Le naturopathe a donc bien un rôle d’éducateur de santé (éducation, prévention, responsabilisation et prise en charge de chacun) qui vous aidera et vous conseillera des règles élémentaires d’hygiène vitale pour conserver, acquérir ou accroître votre force vitale, garante de votre santé. Il établit un bilan de vitalité et non un bilan de santé, réservé aux médecins diplômés d’Etat.

Christian Brun, sportif, passionné de gymnastique, s’initie à la culture physique, aux massages et au yoga. Depuis toujours, il est avide de connaissances dans le domaine des sciences naturelles et médicales et il entreprend, dès l’âge de 18 ans, des études de naturopathie et d’hygiène vitale. Il se forme également en aromathérapie, iridologie, massages, s’initie à la sympaticotherapie et obtient le titre allemand de Heilpraktiker. Il est l’auteur de nombreux ouvrages publiés aux éditions Eyrolles, Jouvence, Trédaniel, Amyris, Solar ou Rustica. Il est également chargé de cours au CENATHO-Paris en hydrologie, pathologies cliniques générales, cholestérol, immunologie, diabétologie, rhumatologie, pathologies métaboliques, massage et techniques manuelles, uronéphrologie, dermatologie, stratégie naturopathique, analyses biologiques, cancérologie… Il propose chaque année des stages professionnels ou familiaux pour mieux sensibiliser le public à une prise en charge et une auto-gestion de la santé.

Dimanche 20 septembre : Les plantes médicinales, une aide au quotidien – Caroline GAYET et Dr Patrick AUBÉ

Lors de cette conférence, Caroline Gayet et le Docteur Patrick Aubé expliqueront pourquoi l’utilisation des plantes médicinales est appropriée dans nos problèmes de santé au quotidien. Tout d’abord ils présenteront en quoi la phytothérapie est pertinente dans de nombreux domaines thérapeutiques. Ensuite ils évoqueront la légitimité de la phytothérapie qui se base sur une science bien établie : l’ethnopharmacologie. Enfin, ils aborderont les aspects environnementaux liés à cette pratique, puisque la phyothérapie permet de se soigner, tout en respectant nos obligations environnementales.

Caroline Gayet est diététicienne, phytothérapeute. Elle est également experte en aromathérapie et micro-nutrition. Elle exerce en libéral ainsi qu’à l’herboristerie du Palais Royal à Paris. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages dont Les Tisanes qui soignent, co-écrit avec le Dr Patrick Aubé.

Le Dr Patrick Aubé est médecin généraliste, expert en phytothérapie, homéopathie et acupuncture. Fondateur du Syndicat National de la Phyto-Aromathérapie et Président honoraire du Syndicat National des Médecins Acupuncteurs, il est l’auteur de plusieurs livres dont 20 plantes médicinales pour se soigner tous les jours. … un mode d’emploi pas à pas pour toute la famille. Il est également co-auteur avec Caroline Gayet de l’ouvrage Les tisanes qui soignent, les basiques santé contenant 60 pas-à-pas illustrés et pratiques !

Lundi 21 septembre : Approche thérapeutique et philosophique des plantes sauvages – Claire BONNET

Loin d’avoir livré tous ses secrets, l’univers végétal n’en finit pas de nous émerveiller et de nous surprendre. Berceau universel de nos remèdes, le monde des plantes sauvages s’adresse aux soins du corps et de l’âme mais pas seulement…Chaque herbe, chaque arbre porte le blason de ses mystérieuses vertus et nous montre le chemin de la connaissance. Dans la forêt des symboles, la nature nous dévoile comment nous soigner et comprendre la sagesse du monde.

Initiée dès son enfance aux merveilles de la nature, où végétaux, insectes et oiseaux étaient toujours les bienvenus, Claire Bonnet fait des études de botanique et d’herboristerie à l’École des Plantes de Paris. Elle poursuit sa formation pendant sept ans avec Sabrina Arnim qui la forme à la phytothérapie anthroposophique. Depuis 1999, elle anime l’association « La fée du Sureau » dont la vocation est la diffusion et l’enseignement des savoirs et pratiques traditionnels et modernes des plantes sauvages médicinales et comestibles. Elle enseigne également les plantes médicinales dans différentes écoles de naturopathie (Cenatho, Institut Hildegardien) et d’herboristerie (École des Plantes de Paris).

La Nature, source de notre équilibre psychique (tous les jours à 14h30)

Vendredi 18 septembre : Se sentir libre et confiant avec la sylvothérapie – Vincent KARCHE

La connexion aux arbres permet l’écoute intérieure et la rencontre avec soi-même. Les arbres cherchant à recréer équilibre et harmonie, on se sent de mieux en mieux à leur contact.  Lors de cette conférence Vincent Karche nous expliquera comment devenir l’ami des arbres ! En partant de 12 exercices à appliquer au quotidien, il s’agit de transformer sa qualité de présence et apprendre à développer sa créativité pour exprimer ses ressentis. Respirer, s’ancrer dans le présent, respecter son rythme, se sentir relié aux autres, vivre avec les saisons… Il présentera également des techniques de respiration ressourçantes et des pratiques comme le Shinrin-Yoku (bain de forêt japonais). 

Forestier, mais aussi ténor d’opéra et professeur de chant, Vincent Karche a été profondément marqué dans sa jeunesse par un long séjour au Burundi. Plus tard, à la suite d’un burn-out, il fait une série de voyages au Canada et dans l’Himalaya. Au contact des arbres depuis plus de 25 ans, il propose une synthèse de ses deux passions en créant les RandOlyrics alliant chant et nature. Aujourd’hui plus de 3000 personnes ont vécu l’expérience RandOlyric, en France, en Allemagne et au Québec. Son dernier livre Les 12 sagesses des arbres paru aux éditions Leduc vient d’être traduit en anglais par les éditions Hay House (Tree wisdom) et est distribué dans l’ensemble du monde anglophone.

Samedi 19 septembre : Equilibre émotionnel et psychique grâce à la communication animale – Leila DEL MONTE (sous réserve)

Les animaux sont des êtres conscients. En effet, la science a prouvé qu’ils ont des pensées et des émotions. Et il se trouve qu’il existe souvent des liens entre les émotions, les vécus de nos animaux et nos propres émotions. Ils savent ce qui se passe au niveau relationnel entre eux et nous ; ils sont des révélateurs de nos blessures. Ils ont une profonde conscience des personnalités et des émotions profondes de leurs gardiens. Ce qui se passe à l’intérieur de nous peut les affecter. Ils peuvent ainsi jouer un rôle très important dans notre évolution personnelle, grâce à la communication animale qui devient alors un soutien pour retrouver une harmonie en soi et dans la relation entre l’homme et l’animal.

Laila del Monte est une pionnière de la communication animale en Europe. Elle est sollicitée pour des animaux souffrant de troubles du comportement, malades ou blessés. Des écuries de chevaux de compétition font appel à elle aux Etats-Unis ainsi qu’en Europe. En France, elle a collaboré avec Michel Robert, plusieurs fois médaillé en équitation. Elle transmet également son savoir lors de conférences.

Dimanche 20 septembre : Retrouver sa puissance régénérative en réalisant que nous sommes la nature – Valérie DUVAUCHELLE

Notre espèce est à la croisée de chemins et nous avons le choix de vivre pleinement notre humanité ou de continuer la fiction d’une histoire séparatiste. Le temps n’est plus au bruit des solutions mais à l’écoute profonde de notre silence partagé avec la nature, le monde animal et tous les êtres terrestres. Au-delà de la connaissance il est temps d’installer en nous notre identité régénérée. Lors de cette conférence Valérie Duvauchelle fera le pont entre bouddhisme et écologie profonde, dans le même esprit que Joanna Macy afin d’expliquer en quoi tout ceci est universel et ancestral. Elle fera le pont entre notre santé physique, psychique et la santé écologique, en intégrant que nous sommes un élément interdépendant du système Gaïa. Enfin, elle nous parlera du processus régénérateur du Travail Qui Relie, et de la joie de se sentir vivant.

Du bouddhisme zen à l’écologie profonde, Valérie Duvauchelle cultive la transversalité entre la spiritualité, l’écologie et la question de la communauté aujourd’hui afin de repenser notre rapport au vivant. Formée à la pratique de la cuisine zen au Japon et au Travail Qui Relie de Joanna Macy, c’est par le prisme de l’activisme contemplatif qu’elle nous propose de plonger dans la joie de l’incertitude. Valérie est moniale zen dans la lignée de Nishijima roshi et appartient à la Communauté sans limite de la Montagne et des Nuages. Elle consacre sa vie au partage de cette pratique qu’elle inscrit dans les concepts contemporains de la transition alimentaire, l’écologie profonde et de la défense du vivant. Valérie Duvauchelle co- facilite des spirales qui relient (Travail Qui Relie) dans le cadre d’émergence des Maisons de l’Intelligence Collective (MIC). 

Lundi 21 septembre : Comment la nature nous rend plus heureux ? – Pascale d’ERM

Depuis dix ans, dans le cadre de ses recherches préliminaires au documentaire « Natura » (2018, Canal+/Planète+), et à l’ouvrage « Natura, comment la nature nous soigne et nous rend plus heureux » (Les liens qui libèrent, 2019), Pascale d’Erm a sillonné le monde à la rencontre des chercheurs issus des centres de recherche les plus prestigieux qui étudient les liens entre Nature et Santé. Elle a récolté et analysé de multiples données scientifiques internationales montrant les bénéfices de la nature sur la créativité, l’équilibre physiologique, la santé mentale, la restauration cognitive, ou la gestion du stress. Pour aller au bout de la démarche, elle est devenue guide de bains de forêts (shinrin yoku) en septembre 2019.

A partir de ce corpus de recherches, largement inédit, de son expérience de plus de 25 ans sur les sujets écologie, santé, nature, innovations et de sa formation en tant que guide accompagnatrice de bains de forêts, Pascale passe en revue les principales études montrant les liens entre la nature et notre santé physique/physiologique, mentale, émotionnelle, et cognitive. Une série de recommandations pratiques et d’exercices clôturera la séance.

Journaliste, essayiste et réalisatrice française, spécialisée dans les questions de nature et d’environnement depuis une vingtaine d’années, Pascale d’Erm a travaillé aux côtés de la Fondation Nicolas Hulot, de Yann Arthus-Bertrand ou d’Ushuaïa TV. Son dernier documentaire, Natura (52’, 2018) fait le récit inédit de 25 ans de recherches sur les bienfaits de l’expérience de la nature sur le corps et l’esprit humain. Son livre paru en 2019 aux éditions Les Liens qui Libèrent prolonge son enquête auprès des chercheurs pionniers de cette nouvelle conscience du vivant. 

Fêtons ensemble la Nature (vendredi, samedi et dimanche à 17h00)

Vendredi 18 septembre : Chanter et célébrer la beauté de la Terre, selon la tradition Diné, Indiens Navajos – Lorenza GARCIA

Dans la culture des Diné, “Le Peuple” en langue navajo, le terme « Hozho » définit leur relation à la Beauté et en respect avec la Terre. Hozho signifie aussi harmonie, santé, joie, humour, conscience, équilibre. Les cultures amérindiennes ont toujours eu conscience de l’importance de prendre soin de la Terre Mère, car c’est elle qui nous nourrit et nous donne la vie. Pour eux, la Terre est un être vivant. De son équilibre et de sa santé dépend la nôtre. Pour eux,  le chant honore la Vie et permet de maintenir ou de restaurer l’harmonie sur notre planète. Si le chant, ici, est un art, là-bas il a le pouvoir de guérir et tient une place fondamentale. Lors de ce temps, Lorenza Garcia, nous fera découvrir ces chants guérisseurs, qui honorent et célèbrent la beauté de la Terre.

Après avoir passé près de 20 ans au sein de la communauté Navajo en tant qu’artiste chanteuse et plasticienne, Lorenza Garcia, consultante de Navajo France crée son activité indépendante d’accompagnement à la philosophie Hozho. Elle partage son expérience en animant des ateliers de chant et de réalisation de peintures de sable artistiques contemporains inspirés de Hozho pour cheminer sur la voie de l’Harmonie. En tant qu’auteur et co-réalisatrice Lorenza est à l’initiative d’un documentaire : «Le Chant qui guérit la Terre »

Dimanche 20 septembre : Cœur à cœur avec Notre Terre – Vincent HOUBA (sous réserve)

Pour vivre au mieux ce puissant temps méditatif, Vincent Houba rappellera quelques lois du Vivant, avec un éclairage sur les architectures invisibles de nos postures d’acteurs du changement ou d’acteurs écologiques. Il est en effet essentiel de commencer par préparer notre lieu de connexion à notre propre ETRE, à notre propre COEUR ; prendre conscience de notre terre intérieure pour pouvoir établir un lien profond avec notre planète. En partant de notre propre centre, nous nous alignons avec les lois ontologiques du Vivant ce qui est plus respectueux pour notre Terre Mère.
Puis nous méditerons « Coeur à coeur avec Notre Terre » en 3 temps : Tout d’abord, (Re)connexion primordiale avec notre propre terre intérieure, avec notre ETRE au coeur de son incarnation. Puis connexion à notre belle planète bleue par visionnage de Blueturn, vue de la terre depuis l’espace procurant un « overview effect ». Enfin, retour en Soi pour accueillir la modification d’état d’être et intégrer cette double connexion à la Terre depuis notre Terre, au travers d’une posture corporelle d’ancrage.

Ingénieur civil architecte en Belgique pendant 25 ans et psychoanalyste depuis plus de 20 ans, Vincent Houba a développé une lecture unique du facteur humain en démontrant les similitudes et interactions entre “l’architecture minérale” de nos cadres de vie et les “architectures invisibles” qui régit le comportement humain dans les organisations. Sa pratique singulière s’appuie sur son expertise en physique, en psychoanalyse, en communication relationnelle, en intelligence collective et contribue à l’application de modèles “bio-logiques”, et donc organiques et respectueux des Lois Universelles du Vivant. Son expertise et sa recherche, tant dans le domaine de l’éducation que de l’entreprise, sont axées prioritairement sur la posture intérieure plus que sur les modèles. Il intervient dans tous types d’organisations (entreprises, écoles et université, institutions) ainsi qu’en consultations individuelles. En 2012, il a fondé “Les Architectures Invisibles”, cabinet dédié à ces recherches et applications.

 
 

Retrouvez le programme 2018

 

Défiler vers le haut
Vivez Nature | Noël en bio | NaturaBio | Artemisia | Zen & Bio | Zen | ViniBio | Marjolaine | Vivre Autrement | Bien-être, Médecine douce & Thalasso | Natexpo | Les Thermalies | Respire la Vie | Saveurs des plaisirs gourmands | Sevellia